Actualité événementiel

samedi 6 mars 2021

Le poids du secteur événementiel par Unimev 


Dans une récente publication, l'Union française des métiers de l'événement (Unimev) rappelle de façon claire et détaillée le poids du secteur de l'événementiel en France, à l'heure où sa situation n'a jamais été aussi désastreuse. Une mine de chiffres et d'informations, pour les territoires et leurs professionnels.



Le poids du secteur événementiel détaillé par Unimev

Selon le délégué général d'Unimev, Frédéric Pitrou, les revenus de l’industrie événementielle mondiale pour 2020 ont chuté de 68 % par rapport à 2019. En France, les entreprises d'événementiel seraient à plus de 80% de pertes de chiffre d’affaires.

C'est dans ce contexte désastreux que la fédération des métiers de l'événement a publié un "manifeste" visant à rappeler toute l'importance (économique, territoriale, etc.) de la filière et son effet d'entrainement sur le reste de l'économie.
 
Plus d'infos »

mardi 9 février 2021

Salons, congrès et événements, bientôt la reprise...

Les professionnels de l’événementiel prennent leur mal en patience. 

Il est vrai qu'avec la latence avec laquelle le dispositif de vaccination se met en place, il est très difficile de se prononcer sur une date officielle de reprise. 

Pourra t-on reprendre une activité avant l'été ou seulement à l'automne ? La question de la réouverture des salons, congrès est aussi liée à la position des pouvoirs publics à l'égard de de tous les formats culturels, spectacles et festivals.  

Nous ne pouvons que soutenir notre filière qui attend des mesures cohérentes avec un dispositif d'accueil adapté à la surface réelle de la manifestation et sa fréquentation. 

On ne peut pas continuer à mettre sur le même pied d'égalité tous les formats d'événements sous prétexte qu'ils se déroulent dans un établissement recevant du public de type T ou L. Il est temps que les pouvoirs publics, et en premier lieu les préfectures comprennent nos métiers, et prennent des mesures cohérentes et justes vis à vis d'autres lieux accueillant du public (magasins, musées, .. ). 

Plus d'infos »

dimanche 3 janvier 2021

Il faut sauver le soldat Evénementiel 

Saluons l'initiative de Philippe Valentin (Président de la CCI Lyon Métropole) qui monte au créneau pour défendre la filière événementielle. 

Le secteur évènementiel est le grand oublié du plan de relance. Cette filière souffre d’être très disparate. Elle est totalement sinistrée, à l’arrêt quasi-complet depuis le premier confinement : – 80 % de chiffre d’affaires en 2020 et des perspectives 2021 très sombres. Philippe Valentin, le président de la CCI Lyon Métropole, Saint-Etienne Roanne, monte au créneau :

“A ce jour, le manque de visibilité des entrepreneurs de l’événementiel et du tourisme d’affaires, grandes entreprises ou petites structures est total, et leur moral est au plus bas : 55% d’entre eux disent que le pronostic vital de leur entreprise est engagé à 6 mois*.



Avec près de 18 000 entreprises ayant tout ou partie de leur activité dans cette filière, le territoire de Lyon/Saint-Etienne est le 2° pôle pour l’activité événementielle en France.

Les acteurs sont multiples : ce sont des organisateurs de salons, congrès, foires, événements d’entreprises et événements sportifs, des gestionnaires de sites d’accueil, des prestataires de services, des traiteurs, des artisans, des agences de communications, etc. Ce sont aussi les hôtels, les restaurants, les acteurs du transport, les commerçants qui subissent de plein fouet les conséquences de cette mise à l’arrêt des activités événementielles.
Plus d'infos »

 

En partenariat avec foiresalonscongres.blogspot.fr