Actualité événementiel

lundi 31 août 2020

Salons et congrès : reprise autorisée mais avec beaucoup d'incertitudes


Les professionnels de l’événementiel peuvent souffler : tous les salons, foires et autres congrès pourront rouvrir le 1er septembre mais avec la contrainte d'une jauge limite de 5 000 personnes. Tous les visiteurs pourront être reçus, dans le strict respect des règles sanitaires (masque obligatoire, sens de circulation, distanciation dans les files d’attente, etc.).



On observe néanmoins beaucoup de manque de clarté sur l'application des mesures (interprétation de la jauge des 5000 pers par site ou par hall, sur la journée où à l'instant t..) 
Les organisateurs d'événements et gestionnaires de sites sont vraiment livrés à eux mêmes pour essayer de comprendre les mesures et leurs applications. A cela, ajoutons la disparité des appréciations selon les départements et préfectures. 

L'événementiel doit participer au plan de relance de l'économie. De ce point de vue, on peut espérer que l'annonce par le gouvernement de la nomination de sous-préfets à la relance (https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/08/30/des-sous-prefets-a-la-relance-bientot-nommes-partout-en-france_6050384_823448.html ) viendra partager cette dynamique. 

Il est urgent que notre filière soit enfin considérée à sa juste valeur avec de nombreux emplois à la clé, et des retombées économiques majeures pour les territoires; 
Plus d'infos »

lundi 31 août 2020

Marta Gomes (ICCA / Viparis) : « Montrer que l’organisation de congrès internationaux, c’est possible »


Marta Gomes est directrice adjointe du service commerciale de Viparis ; elle est aussi vice-présidente de l’ICCA, qui organise son congrès annuel au mois de novembre. C’est à ce double-titre qu’elle répond à nos questions.




Du 1er au 3 novembre prochain, l’Association internationale des congrès et conventions (ICCA), organise pour la première fois son congrès annuel sous format hybride. Le signal d’une nouvelle tendance ?

Marta Gomes : En tout cas, le premier signal est que ce congrès mondial est maintenu, ce qui n’est pas une évidence dans le contexte actuel. Au niveau du board de l’ICCA nous n’avons jamais pensé qu’il en serait autrement : c’était évidemment de notre responsabilité de montrer que des événements internationaux pouvaient avoir lieu, quitte à les aménager. Mais pour nos 1.100 membres adhérents (organisateurs d’événements, lieux de MICE, bureaux des conventions…), ça ne coulait pas de source. Quand nous avons annoncé, en mai dernier, que ce congrès aurait bien lieu, l’accueil a été chaleureux, voire enthousiaste. Et vu le contexte, il aura effectivement lieu sous format hybride.

article publié sur https://www.deplacementspros.com/mice/marta-gomes-icca-viparis-montrer-que-lorganisation-de-congres-internationaux-cest-possible 

Plus d'infos »

lundi 31 août 2020

Masque obligatoire et zone rouge : nouveau coup dur pour les salons franciliens


L’accélération du taux de circulation du virus a obligé les pouvoirs publics à prendre de nouvelles mesures sanitaires. Une source d’inquiétude supplémentaire pour le secteur du Mice, alors que l’heure de la reprise de l’activité des salons et congrès devait sonner dès ce mois de septembre.



Les pouvoirs publics, à la demande de l’Union française des métiers de l’événement (Unimev) et d’autres organisations représentatives du secteur, avaient fixé, en juin dernier, la reprise des salons, foires, congrès et autres grands événements pour le 1er septembre, «compte tenu de l’évolution satisfaisante de l’épidémie sur le territoire français métropolitain».

Cet été, avec l’accélération de la circulation du virus, le Premier ministre était en partie revenu sur cette décision, en annonçant l’interdiction de la tenue de grands événements jusqu’à la fin du mois d’octobre. La multiplication des nouveaux cas, ces derniers jours, a imposé de nouvelles mesures sanitaires, lesquels pourraient bien avoir un impact négatif sur la reprise de l’activité Mice. Ainsi, en Île-de-France, le port du masque est obligatoire à Paris et en petite couronne, depuis ce vendredi matin. Il s’ajoute au placement des autres départements de la région – Paris l’était déjà depuis quelques jours – en zone rouge depuis ce jeudi 27 août.

Plus d'infos »

 

En partenariat avec foiresalonscongres.blogspot.fr